A LA FRANCE citoyenne au nom de la Paix en Cote d’Ivoire - C. Beyala

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

A LA FRANCE citoyenne au nom de la Paix en Cote d’Ivoire

Vendredi 24 Décembre 2010
       

Sous nos yeux et dans le silence de notre indifférence se noue peu à peu un drame à venir. Au nom de ses amitiés avec un des candidats à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, le Président Sarkozy est en train d’entraîner la France dans une aventure militaire. Sous le couvert de la « communauté internationale » et en instrumentalisant l’O.N.U., ses amis et lui ont décidé d’installer par la force des armes, à la tête de la Côte d’Ivoire, les principaux acteurs de la rébellion qui a endeuillé ce pays depuis 2002. Le battage médiatique auquel nous assistons depuis quelques semaines ne vise qu’à préparer l’opinion publique à ce déni de droit international. Il vise à accréditer demain la thèse d’une guerre civile entre Ivoiriens. 
Citoyens de France, 
Ne laissez pas perpétrer un autre génocide en Afrique noire, en votre nom


A LA FRANCE citoyenne au nom de la Paix en Cote d’Ivoire

Ne vous taisez pas alors qu’il en est encore temps. Demain, la France sera coupable d’avoir créé les conditions de massacres en Côte d’Ivoire. 
Patrie des droits de l’homme et du citoyen, 
Ne sois pas indifférente au sort des peuples qui veulent assumer leurs droits souverains et défendre leurs institutions légales. Ce n’est pas un crime de vouloir être libre et de faire respecter les lois de la démocratie. 
Nous citoyens de France, croyons aux valeurs de liberté et souveraineté que la France enseigne au monde depuis des siècles. 
Citoyens de France, 
Demandons au Président Sarkozy d’œuvrer à la recherche d’une solution politique en Côte d’Ivoire plutôt que de préparer une guerre injuste contre le peuple ivoirien. 
Demain ce sera trop tard en Côte d’Ivoire à cause de votre indifférence. 

Le collectif des citoyens de France 
Parrainé par Calixte Beyala 

Merci de ventiler ce document autour de vous et de demander aux personnes physiques ou morales de signer la petition ci jointe. C'est une question de vie ou de mort. Merci encore pour votre humanisme 
Calixthe Beyala


Publié dans Elections

Commenter cet article