La Côte d’Ivoire ramenée 50 ans en arrière par Ouattara : Colonel Marc Paitier, officier français affecté par Paris auprès de lui, véritable patron de l’armée ivoirienne

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

 

Colonel Marc Paitier, officier français affecté par Paris auprès de Ouattara.
Colonel Marc Paitier, officier français affecté par Paris auprès de Ouattara.

Publié le samedi 28 mai 2011 | L'Inter - Il se nomme Marc Paitier, la cinquantaine révolue, d'origine nantaise (de Nantes en France),

marié et père de six (6) enfants. Il est colonel de l'armée de terre française. Le colonel Paitier a été désigné par l'Elysée pour assister le nouveau président ivoirien Alassane Ouattara, notamment dans la délicate mission de refonte de l'armée ivoirienne. La Lettre du Continent qui donne l'information dans sa livraison du 26 mai dernier, souligne que le colonel Marc Paitier est un Saint-cyrien affecté à Abidjan en qualité de conseiller spécial à la Présidence, chargé des questions militaires. Vu l'urgence de sa mission, l'officier français serait déjà à Abidjan. Il aurait débarqué au bord de la lagune ébrié le 18 mai dernier par un vol d'Air France. Le colonel Marc Paitier, selon la LC, n'est pas à sa première mission en terre ivoirienne. Il a servi de 2005 à 2006 en tant qu'assistant auprès du général Elrick Irastorza, alors commandant de la force française Licorne. Le dossier militaire ivoirien n'est donc pas nouveau pour lui. Sauf que sa nouvelle mission auprès des autorités ivoiriennes, en qualité de conseiller militaire, semble cependant beaucoup plus compliquée que celle d'il y a 6 ans. En effet, après son accession mouvementée et sur fond de guerre à la magistrature suprême, le président Ouattara fait face au défi de la sécurisation des biens et des personnes, et de la réunification des deux armées ex-belligérantes. Une première étape, à savoir la prise d'une ordonnance début mars dernier pour consacrer la fusion des deux forces en une seule appellée Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci), a été franchie. La réalité sur le terrain apparaît cependant plus complexe et nécessite une expertise au-delà d'une simple ordonnance et des appels à la réunification. Le colonel Paitier, qui a déjà servi au Maroc en qualité de conseiller du commandant de l'armée marocaine, va cette fois aider le président ivoirien à ressouder une armée ivoirienne profondément divisée par plus de dix années de conflit agravé par les récents affrontements post-électoraux. Les questions de formation pour retenir les plus aptes et compétents, d'harmonisation des grades pour la fusion des forces, la loi de programmation militaire promise par le président Ouattara, sans compter les infrastructures, les équipements et les arméments devraient figurer sur l'agenda du conseiller militaire du président. Paris qui s'est fortement impliqué militairement pour l'accession au pouvoir d'Alassane Ouattara, veut ainsi participer au retour de l'ordre au sein de la troupe, et surtout aboutir à un contrôle de l'armée par son chef suprême, le président de la République.

H. ZIAO

http://www.ivoirebusiness.net/?q=node%2F3940

Commenter cet article