le rejet -oh combien légitime- du boucher ouattara

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

Je, Père Sévère, persévère: Le boucher accorde aux Ivoiriens 3 jours pour pleurer leurs morts pendant qu’il va dire merci à ses parrains, M. Frindéthié

alassane_ouattara_par_bakchich_info1.jpgNous y revoilà. Combien de fois, enfants, n’avions-nous entendu les pères sévères nous prévenir qu’à 3, le ciel nous tomberait sur la tête si … ?

 

3 est le chiffre redouté des opprimés. 3 est le seuil de tolérance du père sévère, du maître sévère, de l’oppresseur sévère. 3 est le chiffre de prédilection du boucher d’Abidjan. N’est-ce pas à son 3e essai que le boucher, aidé de sa coalition criminelle, soumit finalement les Ivoiriens à sa dictature ?

 

Et lorsque dans le sang et le fer il se couronna roi des rois, le boucher ne nous avait-il pas annoncé que dans 3 mois il pacifierait la Côte d’Ivoire ?

 

Pacifier ! Le boucher sait-il seulement que cette expression a derrière elle une vilaine histoire coloniale ? Et voilà que le boucher sévère persévère. Cette semaine, il offrira aux Ivoiriens 3 jours pour pleurer leurs morts.

 

3 jours pendant lesquels, lui, l’exécutant du programme de l’autre, sera en tournée de remerciement de ses parrains au Sénégal et au Burkina Faso, pendant que le président Gbagbo et les Ivoiriens pleurent sur place leurs morts.

 

3 jours pendant lesquels il se soustraira aux lamentations sur le carnage qu’il a causé en Côte d’Ivoire, pour célébrer avec ceux qui l’y ont aidé, sa victoire macabre et raffermir les termes du funeste contrat qui les lie.

 

Et quand le boucher sera de retour en terre conquise au terme de ces 3 jours, les Ivoiriens auront tout intérêt à taire leurs jérémiades ; car, ces 3 trois jours passés, le père sévère sévira. 3 jours pour pleurer et le reste de la vie à se soumettre. Telles sont les consignes du boucher.


http://frindethie.wordpress.com/2011/05/12/je-pere-severe...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article