LE SECOND TOUR DES ELECTION EN COTE D'IVOIRE : ACTEURS ET LOIS -------------------------------------------------------------- COMPOSITION DE LA CEI : La Commission électorale indépendante (Cei) est

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com


------------------------------
--------------------------------

COMPOSITION DE LA CEI :

La Commission électorale indépendante (Cei) est composée d'une commission centrale de 31 membres et d'un bureau formé de 12 personnes: 
--> Les partis signataires de l'accord de Linas Marcoussis sont représentés à la commission centrale à raison de deux délégués par formation. 
------> L'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (Udpci -->OPPOSITION),
------> le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci -->OPPOSITION), 
------> le Rassemblement des républicains (Rdr -->OPPOSITION), 
------> le Mouvement des forces d'avenir (Mfa -->OPPOSITION), 
------> le Parti ivoirien des travailleurs (Pit -->OPPOSITION), 
------> le Front populaire ivoirien (Fpi ---> LMP --> POUVOIR), 
------> et l'Union démocratique et citoyenne (Udcy --> LMP --> POUVOIR). 
------> Les mouvements armés ont également leurs représentants :
------------>le Mouvement patriotique de Côte d'Ivoire (Mpci --> REBELLION ARMEE),
------------>le Mouvement pour la justice et la paix (Mjp --> REBELLION ARMEE), 
------------>et le Mouvement populaire ivoirien du grand ouest (Mpigo --> REBELLION ARME). 
------> En plus de ceux là, il y a les représentants du président de la République, 
------> de ceux de l'Assemblée nationale et du Conseil économique et social. 
------> De même que les représentants des ministres de l'Intérieur, 
------> de l'Economie et des Finances 
------> et de la Défense. 
------> Des avocats et des juges participent également aux prises de décisions à la commission centrale ( SOCIETE CIVIL). 

Le bureau de la Cei est présidé par : 
--> Robert Beugré Mambé, issu du (Pdci -->OPPOSITION). 
--> Gomis Jean-Baptiste (Rdr -->OPPOSITION), 
--> Sinan Bakary (Mfa -->OPPOSITION) 
--> et Fatoumata Traoré Diop (Mpci --> REBELLION ARME) en sont les vice-présidents. 

Le secrétariat permanent est l'affaire d'Auguste 
--> Sévérin Miremont de l'(Udpci -->OPPOSITION). 
--> Secondé par Bamba Yacouba (Mjp --> REBELLION ARMEE) et 
--> Bayoro Dagrou Salomon (Fpi ---> LMP --> POUVOIR). 
--> Coulibaly Mamadou (Mpigo --> REBELLION ARMEE) et 
--> Kromel Milidji (Udcy --> LMP --> POUVOIR) sont respectivement trésorier et trésorier-adjoint. 
--> Dagou Alain est le représentant du président de la République. 
--> Les postes de conseillers sont confiés Mohamed Charles (Pit -->OPPOSITION) 
--> et Gbané Bouraïma qui représente le président de l'Assemblée nationale.

DELAIS MAXIMUM POUR PROCLAMER LES LECTIONS : 3 JOURS.
----------------------------

CHIFFRE FOURNI PAR LE SITE DE LA CEI NON VALIDE PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL :

http://www.ceici.org/elections/docs/EPR2010_2T_RESULTATS_VALEURS_02122010.pdf

Résultat CEI:

- Votant non inscrit ayant voté : 1,48%, 
- bulletin nul : 2,11% 
- taux de participation : 81,12%
- Gbagbo laurent : 2 107 055 voix soit : 45,90% 54,10%
- ADO : 2 483 164 voix soit 54,10%.
___________________________________________________________________________________________

-------------------
LA CONSTITUTION DE LA COTE D'IVOIRE
------------------

http://fr.wikisource.org/wiki/Constitution_de_C%C3%B4te_d%E2%80%99Ivoire_du_23_juillet_2000
http://www.accpuf.org/images/pdf/cm/cotedivoire/031-tf-txt_const.pdf
http://www.cotedivoirepr.ci/files/pdf/constitution2000.pdf


-------> sur les élection:
-->Article 32 
Le peuple exerce sa souveraineté par la voie du référendum et par ses représentants élus. 
Les conditions du recours au référendum et de désignation des représentants du peuple sont déterminées par la présente Constitution et par une loi organique.
 
Le Conseil constitutionnel contrôle la régularité des opérations du référendum et de l'élection des représentants du peuple.
L'organisation et la supervision du référendum et des élections sont assurées par une Commission indépendante dans les conditions prévues par la loi. 

-------------------
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL
------------------

Organisation et fonctionnement
http://www.accpuf.org/images/pdf/cm/cotedivoire/022-ic-pres_gen.pdf

TABLEAU RELATIF AUX COMPETENCES, SAISINES ET DELAIS DE DECISION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL
--->http://www.accpuf.org/images/pdf/cm/cotedivoire/042-tri-tableau.pdf

--> Article 39
Les pouvoirs du Président de la République en exercice expirent à la date de prise de fonction du Président élu, laquelle a lieu dès la prestation de serment. 
Dans les quarante huit heures de la proclamation définitive des résultats, le Président de la République élu prête serment devant le Conseil constitutionnel réuni en audience solennelle. 

La formule du serment est:
« Devant le peuple souverain de Côte d'Ivoire, je jure solennellement et sur l'honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les Droits et Libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l'intérêt supérieur de la Nation.
Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois, si je trahis mon serment ». 

-------------------
RESULTAT DEFINITF SUITE A RECOURS DEVANT LA CONSEIL CONSTITUTIONNEL
-------------------



Election ivoirienne: Gbagbo proclamé vainqueur par le Conseil constitutionnel

Gbagbo:Le chef de l`Etat ivoirien Laurent Gbagbo a remporté la présidentielle du 28 novembre avec plus de 51% des suffrages, a proclamé vendredi le Conseil constitutionnel, invalidant les résultats provisoires de la commission électorale qui donnaient Alassane Ouattara vainqueur.Laurent Gbagbo "est proclamé élu président de la Côte d`Ivoire" avec "51,45%" des suffrages, contre "48,55%" à son rival, selon les résultats définitifs annoncés par le président du Conseil, Paul Yao N`Dré, lors d`une déclaration à Abidjan avec envion 71% de taux de participation.

Le Conseil constitutionnel a ainsi invalidé les résultats provisoires de la Commission électorale indépendante (CEI), qui créditaient Alassane Ouattara de 54,1% contre 45,9% au président sortant avec 81,19% de taux de participation, soit envion 10% soit un surplux d'environ 500 000 voix.
_______________________________________________________

Le taux de participation
-------------------------

1)
http://www.france24.com/fr/20101129-cote-ivoire-election-presidentielle-taux-participation-second-tour-cei-gbagbo-ouattara

Les électeurs suspendus à la publication des résultats
les Ivoiriens attendent maintenant que la Commission électorale publie les résultats du second tour de l'élection présidentielle qui a mobilisé 70% des électeurs. Le pays vit au ralenti, au rythme cadencé par le couvre-feu.

La Commission électorale indépendante (CEI) ivoirienne a annoncé hier que le taux de participation au second tour de la présidentielle, qui opposait dimanche le chef de l’État sortant Laurent Gbagbo à l'ex-Premier ministre Alassane Dramane Ouattara (ADO), s'élèvait à 70 % environ des 5,7 millions d'électeurs inscrits sur les listes électorales. Un chiffre plus faible qu'au premier tour, au cours duquel 83 % des électeurs inscrits s’étaient rués dans les bureaux de vote......

2)

http://news.abidjan.net/h/381554.html

Présidentielle 2010 : 2è tour
ABIDJAN, 29 nov 2010 (AFP) -

...
Après avoir atteint un niveau exceptionnel de 83% au premier tour le 31 octobre, la participation est restée élevée, quoiqu`en baisse. "Nous avoisinons les 70%, sinon au-delà", a déclaré l`un des vice-présidents de la CEI, Amadou Soumahoro.
...

M. Choi a toutefois souligné que les "troubles" avaient été "plutôt localisés". "En dépit des incidents parfois violents signalés dans l`ouest et le nord du pays", le second tour "s`est tenu globalement dans un climat démocratique", a-t-il affirmé.
Cependant, les deux camps ont dès dimanche contesté les conditions du scrutin, s`accusant mutuellement d`avoir empêché les électeurs de leur rival de voter dans certaines régions.
Le parti de M. Ouattara a dénoncé un "empêchement systématique" à l`égard de ses électeurs, en particulier à Abidjan et dans le centre-ouest.

Le camp Gbagbo a jugé que le vote avait été "globalement non transparent" dans le nord aux mains des FN. Il a évoqué la possibilité d`une invalidation de la présidentielle dans cette zone acquise à M. Ouattara.
Placé dès samedi - en tout cas en zone sud - sous un couvre-feu nocturne controversé, le pays était suspendu à l`annonce des résultats.

Si à Bouaké (centre), "capitale" FN, la vie a suivi lundi son cours normal, Abidjan tournait au ralenti. Dédié à l`administration et aux affaires et habituellement grouillant de monde, le quartier du Plateau était quasi-désert.
"A cause des élections, les gens ne sont pas beaucoup sortis", se désolait Mamadou Diallo, un marchand de journaux. "Après les violences qu`on a vues, nous avons très peur", a-t-il confié à l`AFP.

3)
http://www.metrofrance.com/info/les-ivoiriens-se-mobilisent-pour-l-election-presidentielle/mjkC!Fuv8AYniNGaFg/
Mis à jour 29-11-2010 19:00
Les Ivoiriens se mobilisent pour l'élection présidentielle
Le taux de participation du second tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire culmine à 70%, preuve que la population se sent concernée.

4)
http://www.lepoint.fr/monde/election-ivoirienne-apres-les-violences-l-attente-febrile-des-resultats-30-11-2010-1268501_24.php

Après avoir atteint un niveau exceptionnel de 83% au premier tour le 31 octobre, la participation est restée élevée, quoiqu'en baisse. "Nous avoisinons les 70%, sinon au-delà", a déclaré l'un des vice-présidents de la CEI, Amadou Soumahoro.

Publié dans Elections

Commenter cet article