LES FRCI FONT UNE DESCENTE PUNITIVE À YAKASSÉ-MÉ, PLUSIEURS MORTS ET BLESSÉS

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

Selon nos sources des échaufourrés ont eu lieu hier entre les jeunes de Yakassémé et les FRCI. Pour contester l'arrestation du fédéral Latto Nguia d'Adzopé dans son campement, les jeunes se sont révoltés et ont brûlé un véhicule FRCI, les FRCI ont riposté à L'arme lourde. 4 personnes ont été tuées. Les populations se sont repliées en brousse, finalement l'Onuci et la Licorne sont intervenu pour protéger la population et leur ont demandé de quitter la brousse pour regagner leurs villages.

Revuedepresse-CI

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTkN9Q4JS-gugrbwCG_Vpc-MMm-jYTfesBOC_a1fFjOtekXHpjD

 Depuis  le weekend du 4, 5 juin 2011, les Forces Republicaines  de Côte d’Ivoire ( FRCI ) ont investi, de façon musclée le village de Yakasse-me dans la sous préfecture D’adzope. Dans leur furia, ils ont tirés de façon discriminatoire sur la foule à la place du marché. Pour l’heure le bilan final n’est disponible néanmoins on décompte tout de même quatre(4) blessés grièvement,  le village saccagé et la mort du chef de terre. La population reste  encore en fuite dans la forêt environnante. Le Bilan pourrait  être très lourd. Il est à noter que ce village est celui d’un ancien  ou d’une ancienne ministre  très proche du Président Gbagbo dont les siens n’ont aucune nouvelles  depuis le 11 Avril 2011.


Les faits : Suite à une altercation entre deux femmes du village, les FRCI interviennent  après  à une plainte de l’une d’entre elle qui serait  lié très socialement  à un Rebelle. C’est ainsi qu’une équipe des FRCI entreprend sa descente punitive dans ledit  village.  Les jeunes du village qui n’ont pas appréciés cette descente musclée  se sont interposés et une bagarre rangée s’en est suivit. Mis  en minorité et désarmé en plus de  leur véhicule incendié  ces éléments FRCI  ont pris la fuite et ont alertés leur base pour du renfort.  Tristement ce renfort nous laisse le bilan cité plus haut.


Malgré l’intervention des autorités  administratives, les éléments FRCI refusent  d’entendre raison et continue dans leur salle besogne. (...). Ainsi va le nouvel ordre politique dans le nouveau  département d’outre mer,  Notre cher pays la COTE D’IVOIRE.

 

Source : Telediaspora.net

http://cotedivoire-lavraie.over-blog.fr/article-les-frci-font-une-descente-punitive-a-yakasse-me-plusieurs-morts-et-blesses-75989046.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article