Paiement des salaires des policiers La disponibilité de l’argent fait défaut

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

Les policiers n’ont pas été payés jeudi pour défaut de liquidité qui n’est pas arrivée durant toute la journée, ont révélé plusieurs témoins sur place à l’école de police où les paiements ont lieu. «Je suis arrivé ce matin (jeudi, ndlr) à 5h du matin pour percevoir mon salaire. Jusqu’à cette heure (15h) où je vous parle, personne n’a été payé durant cette journée. Ils nous disent qu’il n’y a pas d’argent ; finalement, nous sommes obligés de rentrer chez nous pour revenir demain», nous a confié une de nos sources. Heureusement, pour la journée d’hier, les paiements ont repris au grand soulagement des bénéficiaires. Mais, c’est le signe des difficultés de ce pouvoir imposé par l’extérieur à coup de canon et qui ne compte que sur la générosité de «bienfaiteurs» pour faire face aux salaires des fonctionnaires ivoiriens. Là où, malgré les sanctions, le chef de l’Etat renversé payait sans apport extérieur.

Koukougnon Zabril

Commenter cet article