« Pour la libération de Gbagbo… et de la Côte d’Ivoire »

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

« Nous demandons la libération de Laurent Gbagbo. La réconciliation ne peut se faire qu’avec Gbagbo vivant et libre », tonne Eric, un Ivoirien domicilié en Suisse. Entouré d’une trentaine d’autres manifestants hier à Strasbourg, il a contesté la destitution de Laurent Gbagbo, qui « a été élu constitutionnellement ».

Martine dénonce quant à elle « son kidnapping le 11 avril dernier », ainsi qu’une « conspiration internationale ». Comme Flore, tous protestent contre le néocolonialisme français. « M. Ouattara est arrivé au pouvoir dans un fourgon de l’armée française », notent-ils.

Les manifestants fustigent, par mégaphone, « les massacres perpétués par le camp Ouattara. Actuellement en Côte d’Ivoire, c’est ”silence on tue” ». « Vingt-deux personnes de ma famille ont été tuées par les rebelles », rapporte Nestor, photos de corps brûlés à l’appui.

Agénor, ingénieur de métier, est pour sa part venu pour réclamer « des relations bilatérales équilibrées entre la France et l’Afrique. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est divisée en deux. Ma famille a été obligée de se réfugier au Ghana, s’inquiète-t-il. Dans la bouche des Ivoiriens, un mot revient: ”vengeance”. Si ça continue, la Côte d’Ivoire risque de vivre des événements pires qu’au Rwanda. En tant qu’homme libre, je ne peux pas accepter ce qui se passe dans mon pays ». D’autres manifestations similaires ont eu lieu hier à Paris et Bruxelles.

CÉL. L.

http://www.dna.fr/fr/monde/info/5128488-Pour-la-liberation-de-Gbagbo-et-de-la-Cote-d-Ivoire

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article