Présidentielle-Nigeria: Rejet de la candidature du président Jonathan

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

Lagos, Nigeria - Le Forum consultatif Arewa (ACF), une puissante organisation socio-culturelle considérée comme la voix du Nord, a rejeté la candidature du président Goodluck Jonathan au nom du parti au pouvoir (PDP), à l'élection présidentielle du mois d'avril. Dans un communiqué rendu public à l'issue de sa réunion dans la ville de Kaduna mardi, l'ACF a qualifié de 'moralement et légalement inadmissible', le choix porté sur la personne de M. Jonathan lors des récentes primaires du PDP.

'La désignation du Dr. Goodluck Jonathan comme son candidat, est légalement et moralement inacceptable parce qu'elle constitue une violation de la constitution du parti, qui stipule clairement que dans le cadre du principe du zonage/rotation, un Nordiste doit être présenté comme le candidat du parti aux élections générales de 2011', souligne le communiqué.

Le directoire de campagne du président a balayé d'un revers de main cette décision, en qualifiant l'ACF 'd'organisation sans importance cherchant simplement à se faire remarquer'.

'Pour nous, quoique l'ACF ou tout autre forum politique peut dire, est sans importance', a déclaré le directoire de campagne.

M. Jonathan a battu son adversaire nordiste, l'ex-vice-président Atiku Abubakar, lors des primaires du PDP dans la capitale, Abuja, se positionnant ainsi comme le candidat du parti au pouvoir.

Mais ce résultat n'a pas eu l'heur de plaire au Nord, dont une partie avait désigné M. Abubakar comme son candidat consensuel avant les primaires.

Dans le cadre de la formule du zonage/rotation, la présidence est supposée revenir en alternance entre le nord à majorité musulmane et le sud à majorité chrétienne.

Ce qui signifie que le nord devait occuper la présidence de 2007 à 2015, l'équivalent des deux mandats de quatre ans chacun remplis par l'ex-président Olusegun Obasanjo (un chrétien du sud).

Un nordiste, Umaru Yar'Adua a succédé à M. Obasanjo comme président en 2007; il est décédé avant d'avoir achevé son premier mandat, ce qui a permis à son vice-président, M. Jonathan, de lui succéder conformément à la constitution du pays.

M. Jonathan, qui est originaire de la région pétrolifère du Delta du Niger, a cependant insisté sur le fait que c'était son droit constitutionnel de briguer la plus haute charge nationale malgré la politique de rotation de son parti, ce qui a suscité la colère des Nordistes.

Les observateurs politiques ont estimé que l'implication du rejet de sa candidature pourrait être que l'ACF donne comme 'consigne' aux populations du Nord de ne pas voter pour le candidat du PDP aux élections du mois d'avril.

Les candidats présidentiels des principaux partis d'opposition sont du Nord et l'ACF pourrait sans doute demander aux électeurs du Nord de soutenir l'un d'entre eux aux prochaines élections.

Pana 27/01/2011

http://www.afriquejet.com/afrique-de-l%27ouest/nigeria/presidentielle-nigeria:-rejet-de-la-candidature-du-president-jonathan-2011012769053.html

Publié dans Divers

Commenter cet article