Sénateur américain: il y a eu des fraudes massives en Côte d’Ivoire

Publié le par revuedepressecigbagbo.over-blog.com

Malgré le fait que la France a organisé le coup d’Etat en Côte d’Ivoire avec l’aide des américains, il existe des politiciens honnêtes et sincères. Bien davantage aux Etats-Unis qu’en France d’ailleurs. D’ailleurs, seul un sénateur américain a eu le courage d’interpeler publiquement la Secrétaire d’Etat Clinton sur la question…

Pour le Sénateur républicain James Inhofe, pas de doute, l’ONU se trompe. Selon les éléments en sa possession,  des fraudes massives ont en effet été constatées dans le Nord de la Côte d’Ivoire lors du  second tour de l’élection.  Le sénateur demande donc au Département d’Etat américain de revoir sa position à la lueur de faits établis.  (consulter le site de James Inhofe ici).

 


 

 

Extrait du passage relatif aux fraudes électorales :

Verbatim du Sénateur Inhofe : « J’ai reçu de nombreuses preuves convaincantes qu’il y a eu des fraudes électorales massives dans le Nord du pays sous contrôle des rebelles. Il y a eu des bulletins de votes volés…J’en ai référé deux fois au Secrétaire d’État Hillary Clinton. Par une fraude avérée, Ouattara aurait bénéficié de  94 873 voix, sur une liste électorale d’une seule des cinq régions du Nord sous son contrôle. Et si l’on multiplie ce chiffre par quatre, on est proche de la marge de voix qui lui a donné la victoire contre M. Gbagbo, c’est-à-dire 400.000.

Donc si des fraudes comparables ont eu lieu dans toutes les régions du Nord de la Côte d’Ivoire, Gbagbo est le président légitimement élu dans ces élections du 28 Novembre. Mais si cela est trop compliqué, on peut apprécier la situation autrement :

Dans ces 5 régions, j’ai attiré l’attention, dans mon courrier au Secrétaire d’État, sur le fait que Gbagbo avait obtenu des milliers de voix dans ce que nous appellerions les primaires; et néanmoins, lors du vote final, le candidat Gbagbo a obtenu Zéro voix dans certains cantons. C’est là une impossibilité statistique : vous ne pouvez pas n’obtenir aucune voix, particulièrement si vous en aviez déjà obtenu quelques milliers auparavant ! J’ai écrit au Secrétaire Clinton pour qu’elle soutienne l’établissement de nouvelles élections, mais ma demande n’a pas été traitée avec l’attention souhaitée.

 


 

 

Mais avec les dernières nouvelles indiquant que Ouattara a tué un millier de personnes dans la région de Duékoué (rapport en français sur les viols et les tueries -ici-), j’espère que les USA reconsidéreront leur position et appelleront à la tenue d’un nouveau scrutin. »

Traduction en français de l’intervention du Sénateur Inhofe:  ici – Article http://nanojv.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article